Muna Kalati

Muna Kalati

Le devoir de mémoire : Pacotille, l’enfant esclave

Pacotille, l’enfant esclave, un titre révélateur qui situe d’ores et déjà le lecteur dans une période précise : celle de l’esclavage. De prime à bord, le récit semble relater l’histoire d’un enfant qui a été privé de sa liberté et même de son humanité. Il importe aussi de signaler un doute qui plane sur la réalité qui est associée au substantif Pacotille. Des interrogations surgissent à ce sujet dans l’esprit du lecteur : la pacotille dont il est question, fait-il référence à un objet ou alors au protagoniste principal du livre ?

Muna Kalati

Culture et développement : Le Mvet à l’épreuve des industries culturelles et créatives de Narcisse FOMEKONG DJEUGOU

L’auteur, prolixe, spécialiste des nouvelles voies de l’oralité, donne échos à sa voix en tant que philologue, socio-anthropologue et expert de l’outil théorico-opératoire dénommé « oralistique ». C’est dire l’art de puiser dans les pratiques socio-culturelles les valeurs artistiques de l’être ou de la chose. Ou que dirai-je ? L’art de ressusciter en ce qui semblerait artistiquement mort, la raison d’être d’une plus-value culturelle.

Muna Kalati

 Cinq soldats de la littérature jeunesse au Togo

Le Togo donne aussi de découvrir des auteurs dans le champ de la littérature de jeunesse qui méritent d’être explorés au regard de leurs contributions singulières.  Déjà,  c’est à travers eux que ce domaine de la littérature respire en Afrique, nous voulons comme pour les précédents pays, mettre ces derniers en exergue.