Narcisse Fomekong

Interviews Muna Kalati

En Afrique, on pense très peu à l’épanouissement des enfants

La lecture au Cameroun, comme dans le reste de l’Afrique, est encore intimement liée à l’enseignement. Du coup, les seuls livres que les enfants lisent sont ceux qui sont au programme. Il n’y a pas de bibliothèque publique, encore moins de bibliothèques scolaires. Il faut entreprendre, de la part du ministère de la culture et des collectivités territoriales récemment mises sur pied, des campagnes de promotion du livre.

Analyses Documentation Pour les grands

Peut-on vraiment écrire sans lire ?

Les textes que les gouvernements introduisent dans les systèmes éducatifs des pays, d’une manière ou d’une autre préparent les apprenants qui deviendront des écrivains, à s’orienter vers un style spécifique. Il est donc important pour les pays africains qui sont en quette d’identité culturelle de mettre au programme des textes qui mettent en exergue les expressions artistiques africaines. Un enfant ne peut avoir l’envie de composer une épopée Mvet que s’il a eu à lire des livres surle Mvet.

Analyses Bibliothèque Documentation

6 problèmes majeurs des bibliothèques au Cameroun

Il s’agit d’établir les différentes responsabilités qui empêchent le développement d’une culture de lecture de manière générale et de la littérature de jeunesse en particulier. Ce diagnostic est uniquement le fruit de notre expérience en tant que jeune chercheur dans les bibliothèques du Cameroun.