Muna Kalati

Muna Kalati

Il fait nuit depuis deux jours ou un quotidien chamboulé

Valser avec la mort résumerait le mieux la création artistique de l’autrice Béatrice Lalinon Gbado, et de l’illustrateur Roger Boni Yaratchaou.  Paru aux éditions Ruisseaux d’Afrique en 2019, ce livre de jeunesse a été sacré pour l’édition 2018,  3ème prix Hervé Gigot pour le livre jeunesse d’Afrique. Il fait nuit depuis deux jours, une titraille captivante qui suscite des interrogations, alimente une envie profonde de percer le mystère qui entoure ce livre. Plongeons nous y dès à présent.

Muna Kalati

 Trois (3) néologismes numériques  que  les acteurs de littérature jeunesse  en Afrique doivent maîtriser et exploiter 

Dans le monde du web des néologismes ( Bouktubeur, , bouktokeur et bookstagrameur) dictent leur loi en ce qui concerne la vulgarisation des livres. Les acteurs de la littérature de jeunesse pourraient donc s’en imprégner et même s’en inspirer pour accélérer la promotion des livres jeunesse en Afrique.

Muna Kalati

Le livre que vous devez faire lire aux petits curieux

« Esso est un petit garçon togolais. gé de neuf ans, il est en classe de CM2. Il aime beaucoup passer du temps avec sa grand-mère, Mémé N’na qui lui conte, à chaque occasion, des histoires très instructives. » Voilà les premières phrases d’un livre qui permettra à votre enfant de comprendre non seulement l’origine des fêtes de fin d’année, mais aussi la diversité qui régit le monde.

Muna Kalati

Le rôle et la contribution des prix littéraires dans la promotion et la consécration du livre jeunesse en Afrique

Dans un contexte où il y a une prolifération d’auteurs de jeunesse et d’ illustrateurs avec de plus en plus d’œuvres jeunesses dans les langues africaines, une question centrale et fondamentale se pose,  celle de la légitimation du secteur. 

Muna Kalati

The great Cake contest: narration imagée d’un concours culinaire des touts petits

Cette bande dessinée est particulière compte tenu de sa tonalité didactique pour la jeunesse. Non seulement elle permet de susciter l’élaboration des idées authentiques par les adolescents mais aussi, elle souligne le lien sacré de la famille : c’est le cas Lucky et sa famille. En plus de cultiver la confiance en soi chez les plus petits, les temps d’échange avec les parents contribuent à rendre l’enfant plus créatif, motivé et sérieux.